C’est un livre publié en 2014 par une vétérinaire autrichienne: Jutta Ziegler.

En quelques lignes : c’est un ouvrage à lire, parce qu’il pose des questions de fond sur la façon dont nous nourrissons et traitons nos bêtes. Notamment celle de l’influence sur nous – et donc sur nos animaux – des lobbies du marché (très lucratif) de l’animal de compagnie.

Que l’on soit particulier ou professionnel du secteur, il nous confronte à des problématiques souvent ignorées dans notre quotidien. Nous nous apercevons que des aberrations et usages inappropriés sont aujourd’hui considérés comme la norme. Et que le vétérinaire, même de bonne foi, ne peut pas toujours s’affranchir de l’influence de ses partenaires commerciaux, pour de nombreuses raisons économiques et pratiques.

Un gros bémol : il y a, parmi ces réflexions justes, un certain nombre d’approximations scientifiques, ainsi que des hypothèses et informations invérifiables, que ce soit sur la physiologie de nos chiens et chats, leurs besoins, ou la façon recommandée de les soigner. Avouons que les démonstrations un peu farfelues de l’auteure ont parfois du mal à convaincre, sa rigueur scientifique étant influencée par ses fortes convictions et expériences personnelles.

Un livre indépendant donc, comportant du bon comme du moins bon, mais dont la force indéniable est de permettre au lecteur de réfléchir, et prendre un pas de recul sur ses habitudes. Chacun pourra ainsi s’ouvrir l’esprit, et repenser à deux fois aux recommandations qu’il suit.

Ces réflexions pourront d’ailleurs conduire vers d’autres, bien plus larges, sur notre façon de consommer – nous Humains – et l’influence des grands laboratoires et industriels sur notre alimentation, notre santé et notre quotidien.

Dr FoodLittle
Hippocrate disait : "Fais de ton aliment ton premier médicament". Et j'ajoute : "Sois heureux en mangeant"